Conscient que le lien entre les personnes en difficulté et le monde agricole peut être bénéfique, le Réseau des CIVAM normands a souhaité proposer des projets territoriaux durables regroupant des institutions sociales et médico-sociales, des associations d’actions sociales et des agriculteurs.

De nombreux agriculteurs intéressés dans le pays de Bray

L’accueil réalisé en 2020 a suscité des projets d’accueil social chez les agriculteurs du pays de Bray. C’est pourquoi, le Réseau des CIVAM normands leur a proposé des projets individuels et pérennes.

Pour 2021, 10 agriculteurs ont souhaité participer au développement d’un projet d’accueil. Cependant, la plupart n’avaient jamais eu une expérience d’accueil. Il était donc nécessaire de mettre en place un accompagnement individuel dans le développement de leur projet (identification du public, réflexion sur leurs prix d’accueil, réflexion sur leurs besoins en formation…).

Une rencontre prometteuse entre les agriculteurs et les structures médico-sociales

Une rencontre regroupant toutes les associations d'action sociale et tous les centres médico-sociaux ainsi que tous les agriculteurs du pays de Bray a été programmée.

A cette réunion, deux foyers d’accueil médicalisés étaient présents ainsi que l’association la Case Départ (lieu d’accueil de jour à Rouen) ainsi que deux agricultrices. Après avoir délimité le projet, l’ensemble des partenaires souhaitait proposer une réunion de lancement afin que les autres agriculteurs puissent s’intégrer rapidement au projet.

Le projet se poursuit en 2022

Le lien est tissé, il faut maintenant le renforcé. Le projet est loin d’être terminé. En 2022, il va être poursuivi. Il est possible que d’ores-et-déjà plusieurs accueils de personnes en difficultés voient le jour !

 

 

CD76RCN transition RVB pour le web